Cani rando : le guide pour marcher avec son chien

De la nature, de l’exercice physique et un moment de complicité avec votre chien… que demander de plus ?

La cani rando est sans doute mon activité préférée avec Maya, ma chienne de 2 ans. Depuis qu’elle est petite, nous partons plusieurs fois par mois à la découverte des sentiers de Rhônes-Alpes, jusqu’à faire des treks avec bivouac en montagne.

C’est un sport qui nous permet de rester en forme, comme elle comme pour moi !

cani rando

Si vous êtes tombés ici, j’imagine que vous pratiquez déjà la cani-rando ou bien vous souhaitez avoir plus d’informations avant de commencer.

Vous avez bien raison !

Il ne faut pas faire n’importe quoi en cani-rando et ce guide ultra complet vous permettra d’avoir toutes les informations dont vous avez besoin.

Qu’est-ce que la cani-rando ?

Commençons par les bases et regardons ce que signifie la cani-rando et ses bienfaits pour vous comme pour votre chien.

Marcher avec son chien, tout simplement

Cani = chien

Rando = randonnée.

La cani-rando correspond donc au sport de randonner à pied avec son chien.

Rien de compliqué !

Comparé aux balades, les randonnées sont plus longues et mieux préparées. Sans qu’il n’y ait de règles définies, à partir de 3/4H on peut commencer à parler de randonnée. Le principal est de toute manière, de marcher avec son chien.

Vous pouvez faire de la cani-rando dans tous types d’environnements : forêt, montagnes, plages, champs… voir même dans un environnement urbain, même si cela est moins agréable.

Il y a globalement 2 manières de faire de la cani-rando :

  • Libre : le chien n’est pas attaché et vous marchez tous les deux de manière indépendante
  • Attaché : munie d’une ceinture, vous êtes relié au harnais du chien par une laisse élastique

Dans le scénario attaché (qui correspond à la véritable définition de la cani-rando), le chien peut vous tracter et vous aider dans la marche, notamment quand ça grimpe !

Les autres avantages sont aussi évidents : respecter l’obligation d’avoir un chien en laisse dans certains lieux et éviter que votre chien se perde s’il a tendance à fuguer ou ne pas écouter le rappel.

Bref, la cani-rando est une activité ludique et sportive pour votre chien, mais pour vous aussi !

Retrouvez par ici les autres activités à faire avec son chien.

Les bienfaits de la cani-randonnée

randonnée avec chien

La randonnée pédestre avec son chien a de nombreux bienfaits, voici les principaux :

1) Dépense physique

C’est un sport moins intense que le cani-cross ou cani-VTT, mais qui reste néanmoins éprouvant pour le chien comme pour le maitre. Notamment quand on ajoute du dénivelé !

Les deux pourront donc rester en forme, favoriser le développement musculaire et limiter des problèmes de santé.

2) Meilleure socialisation

Que ce soit avec d’autres chiens ou des humains, le chien aura l’occasion de rencontrer un tas de monde lors des randonnées et cela ne peut que lui faire du bien niveau socialisation. L’humain peut aussi faire des rencontres intéressantes !

3) Stimulation mentale

Les randonnées, surtout en pleine nature, sont un terrain de jeu immense pour les chiens. Il va connaitre une multitude de nouvelles odeurs à sentir et va s’enrichir naturellement. Ma chienne Maya ne semble jamais aussi heureuse que lorsque nous partons en montagne pour un ou plusieurs jours. Comme si elle s’y sentait à sa place

4) Renforcer le lien maitre/chien

Que ce soit en mode libre ou attaché, faire de la cani rando va forcément renforcer le lien que vous avez avec votre chien. Partage d’efforts, aventure commune, moments de complicité, ça serait dommage de passer à côté !

5) Anti stress idéal

La vie en ville pour les humains comme pour les chiens revêt son lot de stress, de problèmes et de nuisances. Partir marcher dans la nature a le don de remettre les choses à niveau, d’évacuer un certain stress et d’apporter de l’énergie nouvelle à nos corps. Comme pour les animaux, nous sommes plutôt fait pour être proche de la nature qu’entouré de béton. On s’y sent bien naturellement.

La différence entre canirando et canicross

La cani rando, c’est la marche à pied alors que le canicross c’est de la course à pied.

Ces 2 sports sont inspirés des entraînements d’été des chiens de traîneaux, l’un est plus tranquille que l’autre. D’ailleurs le canicross est plus intense et dure moins longtemps.

A savoir qu’il y a aussi des compétitions de canicross.

Préparer une randonnée avec son chien

Contrairement à une balade proche de chez soi, une randonnée se prépare. C’est d’autant plus vrai si elle est longue ou s’étale sur plusieurs jours.

Voyons les 4 points les plus importants pour la préparation.

Choix des itinéraires

ign randonnée chien
Plus de 20 000 randonée

Avant toute chose, il faut savoir où vous allez !

Le plus souvent la cani rando se pratique sur des sentiers de randonnées assez bien balisés. Il y en a partout en France et sûrement près de chez vous.

Pour choisir le bon itinéraire, il faut vous renseigner sur :

  • La distance : selon votre forme physique et celle de votre chien, il faudra faire attention de ne pas prévoir une randonnée trop longue. Une dizaine de kilomètres sur un terrain valloné, ça commence à faire pas mal !
  • Le dénivelé : toujours vérifier s’il y a du dénivelé, car plus ça monte, plus ça fatigue. Il faut prévoir des ajustements sur la distance si le dénivelé est important.
  • Le type de terrain : il est toujours intéressant de vérifier le terrain (terre, cailloux, bitume, neige…) pour adapter en conséquence l’équipement du chien. Attention notamment aux névés en montagne.
  • Les règles et restrictions pour les chiens : certains endroits autorisent les chiens en laisse et d’autres les interdisent complètement (notamment certains parcs nationaux protégés). A bien vérifier pour éviter les mauvaises surprises.
  • Les points d’eau disponibles : essentiel pour une longue randonnée, la présence de point d’eau vous permettra de vous ravitailler, en revanche, sans eau, il faut prévoir d’emporter un volume suffisant pour vous et votre chien.

Avec tout ça, vous pourrez faire votre propre itinéraire.

Plus vous pratiquez la cani-rando, plus vous aurez l’habitude de repérer les lieux les mieux adaptés.

Voici 4 sites pour trouver des randonnées près de chez vous :

Attention à la météo et à la saison

Vous pouvez faire de la cani-rando durant toutes les saisons, mais chacune d’entre elles peut entraîner des problèmes.

En hiver, il peut faire très froid et des chemins peuvent être bloqué par la neige. Au printemps, le temps peut rapidement changer. En été, il peut y faire très chaud évidemment. Et l’automne est souvent marqué par de fortes précipitations.

Pour chaque climat et chaque météo, l’équipement pour vous et votre chien sera différent.

Et les risques associés changeront aussi.

Il est donc important de s’y préparer au mieux.

Le site météociel et mountain-forecast pour la montagne sont très précis pour les prévisions.

Se préparer physiquement à la randonnée

On ne va pas se le cacher, quand on parle de randonnée, on l’assimile pas forcément à un sport, mais parfois comme un hobby, un loisir tranquille. Ça l’est. Mais cela peut aussi être très physique !

Quand tu grimpes au sommet d’un col avec 1000 mètres de dénivelé positif, je peux vous dire que ça pique.

Il est indispensable de bien juger votre niveau et celui de votre chien avant de vous embarquer à l’aventure.

Préparation du chien

La première chose à faire lorsque vous commencez la cani-rando est de demander l’avis de votre vétérinaire. Tous les chiens sont différents et leurs conditions peuvent changer selon de multiples critères (âge, race, maladies, physique du chien…).

Posez à votre vétérinaire quelques questions essentielles avant de partir avec votre chien dans la nature :

  • Votre chien est-il physiquement prêt ? Vous devez attendre que les os d’un jeune chien soient complètement développés. Cela peut être à l’âge d’un an, plus ou moins quelques mois, selon la taille et d’autres facteurs.
  • Votre chien a-t-il besoin de vaccins ou de médicaments préventifs spécifiques ? En ville, vous ne vous inquiétez peut-être pas de choses comme le fait que votre chien boive l’eau d’un lac ou d’un étang qu’un animal infecté a contaminé par la leptospirose ou même la giardia. Demandez au vétérinaire quelles sont les mesures préventives pour les destinations extérieures.
  • Le système immunitaire de votre chien est-il prêt ? En tenant compte de la vitesse de développement de l’immunité naturelle et du calendrier de vaccination de votre chien, votre vétérinaire peut vous conseiller sur l’âge auquel vous pouvez partir tous les deux en excursion.

Concernant les capacités physiques de votre chien, vous devez toujours commencer lentement et l’habituer à un d’entraînement progressif. Les chiens sont parfois trop enthousiastes et peuvent vous suivre même s’il ont des douleurs

Au niveau de l’entraînement, c’est plutôt la lenteur et la régularité qui gagnent la course.

cani randonnée

Une fois que vous avez l’autorisation du vétérinaire, commencez par une randonnée facile d’1H avec peu de dénivelé et un chouilla plus difficile que vos promenades. Surveillez votre chien pour détecter tout signe d’épuisement ou de douleur et vérifiez ses coussinets en rentrant à la maison. Si vous ne détectez aucun signe de fatigue, de douleur musculaire ou de blessure aux coussinets, vous pouvez augmenter la difficulté semaine après semaine, en alternant le kilométrage et le dénivelé.

En y allant lentement, vous éviterez les élongations et les déchirures des muscles et des tendons, ainsi que les blessures des coussinets, qui doivent être renforcés avant de pouvoir faire une randonnée d’une journée.

La plupart d’entre nous n’ont pas le privilège de faire des randonnées tous les jours. Le conditionnement peut donc inclure d’autres activités, comme la course à pied (cani-cross) ou même un entraînement d’agilité.

Quand votre chien sera habitué, vous serez en mesure de franchir des cols et vous en prendrez plein la vue au sommet d’une montagne !

Préparation de l’humain

Je vais faire un peu plus court vous concernant !

Comme pour les chiens, vérifiez que tout est OK niveau santé et que vous n’avez aucunes contre-indications à randonner.

Et puis logiquement si vous suivez un régime d’entrainement progressif avec votre chien, votre condition physique augmentera en même temps et vous pourrez augmenter la difficulté peu à peu.

Préparer les besoins de bases (eau/nourriture)

Que ce soit pour une randonnée d’une journée ou plusieurs jours, il est essentiel de planifier tout ce qui a trait à l’eau et la nourriture.

Si vous passez la journée à crapahuter sur les sentiers, vous devez fournir plus de nourriture et d’eau que ce que votre chien consomme habituellement. Comme pour nous les humains, ces efforts nécessitent un apport calorique et d’hydratation plus important.

Sans compter qu’il fait probablement le double de kilomètres par rapport à vous à gambader de partout et en faisant des allers-retours !

Comme toujours, demandez des recommandations à votre vétérinaire pour vous assurez de faire le nécessaire.

En ce qui concerne la nourriture, prévoyez une ration plus importante que la normale le matin et le soir, ainsi que des « snacks » pour le chemin. Que ce soit des croquettes classiques, des friandises, des morceaux de fruits/légumes ou un morceau de votre pique-nique, pensez à lui !

Pour la question de l’eau, il faut qu’elle soit disponible de manière illimitée, surtout lors des fortes chaleurs. Vous devez emporter la quantité d’eau nécessaire pour vous et votre chien et vous renseigner sur les points d’eau disponibles sur votre randonnée.

Il faut généralement éviter de laisser boire votre chien dans la nature. Les cours d’eau, les cascades, les lacs, les flaques d’eau et toute autre source d’eau « fraîche » contiennent parfois des parasites tels que la leptospirose et la giardia, qui peuvent provoquer des troubles gastriques extrêmes, voire pire. Il existe un autre danger lié à l’eau que vous pouvez rencontrer lors de vos randonnées : l’eau contenant des algues bleues, également appelées cyanobactéries.

En tout cas, pour donner de l’eau à votre chien, rien de mieux qu’une gourde pour chien ou une gamelle pliable.

Ce qui nous amène au point suivant… les accessoires pour votre chien.

Le matériel et accessoires de la cani rando

cani randonnée

Pour cette section, nous allons nous concentrer sur les accessoires pour chien, sinon ce guide ne se terminera jamais !

Voyons ensemble tout l’équipement dont votre chien peut avoir besoin pour la cani-rando.

Collier / laisse classique

Vous pouvez choisir pour la collier la laisse comme vous le faites lors des promenades quotidiennes. Cependant, ce n’est pas la meilleure solution si vous optez pour de la cani-rando attachée et un peu sportive. En effet, ça ne sera pas très agréable pour votre chien comme pour vous. La laisse sera probablement trop courte (et peut étrangler le chien) et vous devrez la tenir à la main, ce qui est plutôt embêtant sur des longues durées.

Optez plutôt pour le couple harnais/ceinture pour rendre la cani-rando agréable.

Harnais de traction

Pour que la marche soit agréable pour votre chien, il lui faut donc un harnais adapté. Il y en a de toutes les couleurs et de toutes les formes et le choix ne va pas être facile !

Il y a 3 modèles principaux :

  • Harnais « long » x-back : très adapté pour la traction (cani-cross/cani-vtt/cani-rando/attelage), il épouse très bien le corps de votre chien.
  • Harnais « court » : il s’arrête au milieu du dos et il est un peu plus polyvalent, notamment pour de la marche simple, en revanche, il est déconseillé de faire tirer votre chien avec.
  • Harnais multi-réglages : il tente de s’adapter à toutes les situations, à la fois anti-traction et de traction, avec deux attaches. Ils sont moyen partout, mais pas forcément idéaux pour des situations précises.

Un guide complet sur les harnais est à venir sur le sujet.

Laisse élastique / extensible

Pour que votre chien puisse vous tracter ou tout simplement pour un plaisir d’utilisation, il est préférable d’avoir une laisse adaptée à la cani-rando, une laisse élastique qui amorti les à-coups.

Cette laisse fait souvent 2 mètres et permet de faire le lien entre vous et votre chien.

Il existe pleins de modèles, marques, matières, couleurs et vu l’importance de la laisse, optez pour une bonne qualité pour la durabilité.

Ceinture/baudrier pour le maitre

Le harnais est lié à la laisse, qui est attachée à votre ceinture ou au baudrier.

Le baudrier est généralement conseillé car il sera beaucoup plus confortable pour vous et votre dos vous remerciera !

Sac à dos pour chien (sac de bât)

Hé oui, votre chien peut aussi porter une partie de l’équipement de randonnée, grâce à une sorte de sac à dos, appelé de manière plus spécifique un « sac de bât ».

C’est un équipement à privilégier pour les longues randonnées ou sur plusieurs jours. Vous pourrez y stocker de la nourriture, de l’eau, une couverture ou encore une petite trousse de secours.

Bottines / Chaussons pour chien

Les coussinets de votre chien sont fragiles et peuvent s’abîmer s’ils sont mis à l’épreuve, notamment par le froid, le chaud ou des rochers pointus. Vous pouvez donc choisir des bottines pour chien lors de vos cani-rando afin de préserver les pattes de votre toutou.

Il trouvera peut-être cela bizarre au début, mais avec un peu d’habitude, votre chien pourra marcher en toutes circonstances avec ses petites chaussures.

Manteau pour chien

Malgré leur pelage, les chiens aussi peuvent avoir froid, surtout lorsque les températures avoisinent zéro degré. C’est particulièrement le cas des chiots, des chiens âgés, des chiens de petites races et évidemment les chiens nus ou à poil court.

Si votre chien tremble ou refuse de marcher alors qu’il fait froid, il a peut-être besoin d’un manteau !

Les deux critères à bien regarder sont la qualité à réchauffer, le confort et qu’il soit bien adapté à la morphologie de votre chien.

Gourde pour chien / Gamelle pliable

Nous l’avons évoqué plus haut, il est essentiel d’hydrater votre chien en cani-rando.

Pour cela, le meilleure moyen reste la gourde pour chien et la gamelle pliable. Avec une gourde pour pouvoir stocker une partie de l’eau et avec la gamelle, vous pourrez verser l’eau de vos bouteilles.

gourde pour chien trixie

Trousse de premiers secours

Enfin, dernier élément qui peut faire la différence en randonnée avec votre chien : une trousse de secours canine.

Dans cette trousse, vous pouvez emporter :

  • Des bandages (et sparadrap)
  • Des lingettes antiseptiques
  • Un petit ciseau
  • Une pince à épiler
  • Un tire-tique
  • Une pommade (ou spray) antibiotique
  • Une couverture thermique
  • Des compresses stériles

TRIXIE, une marque reconnue dans l’univers canin propose une trousse de premier secours plutôt bien fournie, à découvrir ici.

N’oubliez pas d’ajouter à votre trousse les médicaments spéciaux prescrits par votre vétérinaire.

Sécurité et règles en cani-rando

chien à la montagne

Vous l’avez compris, la cani-rando, c’est top ! Mais il existe toujours des dangers à prévenir et quelques règles à respecter pour que tout se passe au mieux.

Forme physique de votre chien

Nous l’avons évoqué, votre chien doit avoir la forme physique adéquate pour marcher sur de longues distances. Partir en cani-rando pour 20km alors que vous n’avez jamais fait plus que des balades de 5km n’est vraiment pas recommandé.

Durant la randonnée, il faut donc faire attention aux signes que peut communiquer votre chien :

  • Halètement excessif
  • Mouvements lents et qui semblent lourds
  • Agitation
  • Plaintes intermittentes
  • Il s’arrête et s’allonge dès qu’il en a l’occasion
  • Boitements
  • Rythme cardiaque élevé même durant les pauses

Je sais que parfois Maya fait des petits bruits, comme un gémissement ou qu’elle s’allonge d’elle-même alors que nous sommes toujours en train de marcher. C’est un signe que nous devons prendre une pause afin qu’elle reprenne des forces.

Education et ordres de base

Si vous randonnez en pleine nature et d’autant plus si vous laissez votre chien en liberté, il est indispensable d’avoir les ordres de bases maitrisés.

Le rappel, la marche au pied ou le pas bougé sont des ordres très importants en randonnée.

Entre les chiens de gardes, les vaches, les moutons, les marmottes et tous les animaux vivant dans la nature, votre chien peut vite prendre la poudre d’escampette ou se blesser à chasser des animaux.

Vaccins et produits préventifs

Il va de soi qu’il faut que votre chien ait ses vaccins à jour, notamment la leptospirose afin d’éviter qu’il attrape des maladies durant les randonnées.

Assurez-vous aussi d’avoir appliqué un traitement anti-puces, anti-tiques, anti-moustiques à votre chien quelques jours ou quelques semaines avant votre cani-rando. Pour Maya, j’utilise des pipettes qui marchent bien, mais d’autres systèmes existent aussi.

Enfin, n’hésitez pas à examiner votre chien en fin de journée afin de voir si des tiques

La faune et la flore

Votre chien n’a évidemment pas connaissances des dangers de la nature, c’est à vous de prendre garde à tous ces éléments :

  • Ne laissez pas votre chien poursuivre d’autres animaux
  • Attention aux troupeaux dans les alpages et notamment les chiens de gardes (patou)
  • Vérifiez la présence de tiques
  • Attention à la mastication de plantes sauvages et parfois toxiques
  • Eviter les ronces, épines, orties, sétaires et épillets
  • L’eau n’est pas potable partout, préférez de l’eau potable ou une source pure

❓Questions fréquentes sur la cani rando

randonnée avec un chien au coucher du soleil

Où faire de la cani rando ?

Vous pouvez faire de la cani rando n’importe où, cependant, les zones en pleine nature sont à privilégier. Les montagnes, forêts et globalement la « campagne » permet de profiter au maximum de la randonnée pour vous comme pour votre chien. Les parcs naturels régionaux sont généralement de bons endroits où marcher, avec de nombreux sentiers de randonnée.

Quelle race de chien pour faire de la cani rando ?

La majorité des chiens peuvent faire de la cani rando, mais attention, car pour certains chiens cette activité ne sera pas agréable, voire dangereuse.

Les races de chiens brachycéphales (au nez court), comme les bouledogues français ou les boxers, ont plus de mal à réguler leur souffle et à contrôler leur température corporelle. Ils peuvent être sujets à la fatigue beaucoup plus rapidement.

Les chiens aux pattes courtes, comme les teckels ou les corgis, peuvent avoir du mal à suivre le rythme des longues randonnées. Il faut donc les cantonner à des randonnées plus plates et plus courtes. D’autre part, les chiens très larges ont parfois des problèmes d’articulation et peuvent également avoir du mal à faire de trop longues randonnées.

Enfin, certains chiens courants et chiens de chasse peuvent avoir du mal à écouter lorsqu’ils détectent l’odeur ou la vue d’un animal. Ils doivent avoir des capacités de rappel à toute épreuve avant de partir en randonnée.

Dans tous les cas, demandez l’avis de votre vétérinaire avant de partir pour une longue randonnée.

Quand commencer la cani rando (âge du chien) ?

Généralement, un chien peut commencer à faire de la cani rando à partir de 7/8 mois sur de courtes distances, mais il faudra attendre qu’il termine sa croissance pour s’attaquer aux longues distances (souvent après 12 mois). Cela peut varier se la race de votre chien, attendez le feu vert de votre vétérinaire. Les chiens âgés peuvent aussi avoir des problèmes à faire de longs efforts.

Quelle distance est conseillée pour une cani rando ?

La distance pour une cani rando va essentiellement dépendre de la capacité de votre chien (et la vôtre) à marcher. Vous pouvez très bien faire de courtes randonnées de 5km comme une vingtaine de kilomètres par jour, plusieurs jours d’affilée. Si vous n’êtes pas habitué, commencez petit et augmentez progressivement la distance et la difficulté. Faire une cani-rando de 15km (et donc le double pour votre chien) est déjà un bel effort et devrait sans aucun doute satisfaire largement votre chien.

Est-ce que le chien aide à avancer pendant la randonnée ?

Lorsque vous êtes attaché à votre chien pour la randonnée, le chien peut vous aider légèrement à avancer, à vous tracter, notamment dans les montées. Tout va dépendre de l’entrainement de votre chien, de sa race et de vos envies.

Et voilà, le guide est terminé ! Comme vous pouvez le voir, je suis enthousiaste à propos de la cano-rando et ne peux que vous encourager à essayer si vous et votre chien avez envie de gambader en pleine nature.